Glossaire

ACCES GLOBAL

Prescriptions relatives à l’accessibilité en service par du personnel autorisé :
  • Accès à l’ensemble du personnel des unités fonctionnelles après ouverture d’une porte.
  • L’accessibilité en service par du personnel autorisé, suivant accord entre le constructeur et l’utilisateur, est soumise à une ou plusieurs des prescriptions suivantes selon un accord à réaliser entre le constructeur et l’utilisateur.
NOTE : Cette exigence implique que les prescriptions ayant fait l’objet d’un accord s’appliquent quand une personne autorisée peut accéder à l’ensemble, par exemple à l’aide d’outils ou par neutralisation d’un verrouillage, lorsque l’ensemble ou une partie de celui-ci est sous tension.
 
Prescriptions relatives à l’accessibilité en vue d’une inspection ou d’opérations analogues :
 
L’ensemble doit être conçu et disposé de telle sorte que certaines opérations soumises à un accord entre le constructeur et l’utilisateur, puissent être effectuées quand l’ensemble est en service et sous tension.
 
De telles opérations peuvent être :
  • l’inspection visuelle :
    • Des appareils de connexion et autres appareils Ÿ
    • Des réglages et indicateurs des relais et des déclencheurs Ÿ
    • Des raccordements des conducteurs et des marques qui y sont apposées.
  • Le réglage et le réarmement des relais, déclencheurs et appareils électroniques ;
  • Le remplacement des lampes de signalisation ;
  • Certaines opérations visant à localiser les défauts, par exemple, les mesures de tension et de courant avec des dispositifs convenablement conçus et isolés.B15²
Prescriptions relatives à l’accessibilité en vue de la maintenance :
 
Pour permettre la maintenance, prévue par un accord entre le constructeur et l’utilisateur, d’une unité ou d’un groupe fonctionnel sectionné de l’ensemble, alors que des unités ou groupes fonctionnels adjacents sont maintenus sous tension, il est nécessaire d’adopter certaines mesures. Le choix de ces mesures qui fait l’objet d’un accord entre les constructeurs et l’utilisateur, dépend de facteurs tels que les conditions de service, la fréquence d’entretien, la compétence du personnel autorisé, les règles locales d’installation,… De telles mesures comprennent le choix d’une forme appropriée de séparation et peuvent également être :
  • Une distance suffisante entre l’unité ou le groupe fonctionnel considéré et les unités ou les groupes fonctionnels adjacents. Il est recommandé que les parties susceptibles d’être retirées en vue de la maintenance aient, autant que possible des moyens de fixation imperdables ;
  • L’utilisation de barrières conçues et disposées pour protéger contre tout contact direct avec les équipements dans les unités ou groupes fonctionnels adjacents ;
  • L’utilisation de compartiments pour chaque unité ou groupe fonctionnel ;
  • L’insertion de moyens supplémentaires de protection fournis ou spécifiés par le constructeur.
Prescriptions relatives à l’accessibilité en vue d’une extension sous tension :
 
Lorsqu’il est prescrit de rendre possible une extension future de l’ensemble par des unités ou des groupes fonctionnels supplémentaires alors que le reste de l’ensemble est maintenu sous tension, on applique, sous réserve d’un accord entre le constructeur et l’utilisateur, les prescriptions spécifiées dans les prescriptions relatives à l’accessibilité en vue de maintenance. On applique également ces prescriptions lors de l’insertion et du raccordement à l’ensemble des sorties supplémentaires lorsque les câbles, déjà en place, sont sous tension.
 
L’extension des jeux de barres et le raccordement d’unités supplémentaires à leur alimentation d’entrée ne doivent pas être effectués sous tension, sauf si la conception de l’ensemble le permet.

ACCES INDIVIDUEL 

Accès indépendant à chaque unité fonctionnelle après l'ouverture d'une porte ou le retrait d'un panneau amovible :
 
Prescriptions relatives à l’accessibilité en service par du personnel autorisé :
L’accessibilité en service par du personnel autorisé, suivant accord entre le constructeur et l’utilisateur, est soumise à une ou plusieurs des prescriptions suivantes selon un accord à réaliser entre le constructeur et l’utilisateur.
 
NOTE : Cette exigence implique que les prescriptions ayant fait l’objet d’un accord s’appliquent quand une personne autorisée peut accéder à l’ensemble, par exemple à l’aide d’outils ou par neutralisation d’un verrouillage, lorsque l’ensemble ou une partie de celui-ci est sous tension.
 
Prescriptions relatives à l’accessibilité en vue d’une inspection ou d’opérations analogues :
 
L’ensemble doit être conçu et disposé de telle sorte que certaines opérations soumises à un accord entre le constructeur et l’utilisateur, puissent être effectuées quand l’ensemble est en service et sous tension.
 
De telles opérations peuvent être :
  • L’inspection visuelle : Ÿ
    • Des appareils de connexion et autres appareils Ÿ
    • Des réglages et indicateurs des relais et des déclencheurs Ÿ
    • Des raccordements des conducteurs et des marques qui y sont apposées.
  • Le réglage et le réarmement des relais, déclencheurs et appareils électroniques ;
  • Le remplacement des lampes de signalisation ;
  • Certaines opérations visant à localiser les défauts, par exemple, les mesures de tension et de courant avec des dispositifs convenablement conçus et isolés.
Prescriptions relatives à l’accessibilité en vue de la maintenance :
 
Pour permettre la maintenance, prévue par un accord entre le constructeur et l’utilisateur, d’une unité ou d’un groupe fonctionnel sectionné de l’ensemble, alors que des unités ou groupes fonctionnels adjacents sont maintenus sous tension, il est nécessaire d’adopter certaines mesures. Le choix de ces mesures qui fait l’objet d’un accord entre les constructeurs et l’utilisateur, dépend de facteurs tels que les conditions de service, la fréquence d’entretien, la compétence du personnel autorisé, les règles locales d’installation,… De telles mesures comprennent le choix d’une forme appropriée de séparation et peuvent également être :
  • Une distance suffisante entre l’unité ou le groupe fonctionnel considéré et les unités ou les groupes fonctionnels adjacents. Il est recommandé que les parties susceptibles d’être retirées en vue de la maintenance aient, autant que possible des moyens de fixation imperdables ;
  •  L’utilisation de barrières conçues et disposées pour protéger contre tout contact direct avec les équipements dans les unités ou groupes fonctionnels adjacents ;
  • L’utilisation de compartiments pour chaque unité ou groupe fonctionnel ;
  • L’insertion de moyens supplémentaires de protection fournis ou spécifiés par le constructeur.
Prescriptions relatives à l’accessibilité en vue d’une extension sous tension :
 
Lorsqu’il est prescrit de rendre possible une extension future de l’ensemble par des unités ou des groupes fonctionnels supplémentaires alors que le reste de l’ensemble est maintenu sous tension, on applique, sous réserve d’un accord entre le constructeur et l’utilisateur, les prescriptions spécifiées dans les prescriptions relatives à l’accessibilité en vue de maintenance. On applique également ces prescriptions lors de l’insertion et du raccordement à l’ensemble des sorties supplémentaires lorsque les câbles, déjà en place, sont sous tension.
L’extension des jeux de barres et le raccordement d’unités supplémentaires à leur alimentation d’entrée ne doivent pas être effectués sous tension, sauf si la conception de l’ensemble le permet.

AUTOMATISME

Essai d’automatisme :
Essai hors charge destiné à vérifier le bon fonctionnement des séquences d’automatisme telles que commande, mesure, signalisation, régulation ou traitement de l’information sur l’unité fonctionnelle concernée.

AUXILIAIRE

Circuit auxiliaire (d’un ensemble) :
Toutes les pièces conductrices d’un ensemble insérées dans un circuit (autre que le circuit principal) destinées à la commande, la mesure, la signalisation, la régulation, le traitement de données,…
 
NOTE : Les circuits auxiliaires d’un ensemble comprennent les circuits de commande et les circuits auxiliaires des appareils de connexion.
 
Mode de connexion des circuits auxiliaires :
Les circuits auxiliaires peuvent être conçus de telle sorte qu’ils puissent être ouverts avec ou sans l’usage d’outils.
 
Dans le cas de parties débrochables, la connexion des circuits auxiliaires doit, de préférence, être possible sans utiliser un outil.

CONDAMNATION

Action de mettre en sécurité une unité fonctionnelle par un dispositif à clé ou un outil en vue d’une intervention sur des parties mécaniques.

CONNEXION DEBROCHABLE

Connexion qui est connectée ou déconnectée en mettant l’unité fonctionnelle dans la situation raccordée ou dans la situation de sectionnement.

CONNEXION DECONNECTABLE

Connexion qui est connectée ou déconnectée par manoeuvre manuelle du moyen de connexion sans utilisation d'outils.

CONNEXION FIXE

Connexion qui est connectée ou déconnectée au moyen d’un outil.

CONNEXION SUR BORNE

Connexion fixe qui est connectée ou déconnectée au moyen d’un outil.

CONSIGNATION GENERALE

Ensemble d'opérations destinées à assurer la protection de personnes et des ouvrages contre les conséquences de tout maintien accidentel ou de tout retour intempestif de la tension sur cet ouvrage. Mise hors tension du tableau.

CONSIGNATION INDIVIDUELLE

Action de mettre en sécurité une unité fonctionnelle par un dispositif à clé ou un outil en vue d’une intervention sur des parties électriques.

CONSTRUCTEUR D'ORIGINE

Organisme qui a réalisé la conception d'origine et la vérification associée d'un ensemble conformément à la norme d'ensemble applicable.

ECRAN

Barrière :
Elément assurant la protection contre les contacts directs dans toute direction habituelle d’accès (minimum IP 2x) et contre les arcs provenant, le cas échéant, des appareils de connexion ou autres appareils analogues.
 
Obstacle :
Elément empêchant un contact direct fortuit mais ne s'opposant pas à un contact direct par une action délibérée.
 
NOTE : les obstacles sont destinés à empêcher tout contact fortuit avec les parties actives mais pas un contact fortuit par contournement délibéré de l'obstacle. Ils sont destinés à protéger les personnes qualifiées ou averties mais pas les personnes ordinaires.
 
Volet :
Partie qui peut être déplacée :
  • Entre une position dans laquelle elle permet l’embrochage des contacts des parties amovibles ou débrochables sur des contacts fixes, et
  • Une position dans laquelle elle constitue une partie d’un panneau ou d’une cloison protégeant les contacts fixes.
 
Protection au moyen d’écrans ou d’enveloppes :
Les prescriptions suivantes doivent être respectées :
  • Toutes les surfaces extérieures doivent présenter un degré de protection contre les contacts directs au moins égal à IP 2x ou IPxxB
  • Tous les écrans et enveloppes doivent être fixés de façon sûre. Compte tenu de leur nature, de leurs dimensions et de leur disposition, ils doivent être d’une robustesse et d’une durabilité suffisante pour résister aux efforts et contraintes susceptibles de se présenter en service normal, sans réduire les distances d’isolement.
Lorsqu’il est nécessaire de retirer les écrans, d’ouvrir des enveloppes ou d’enlever des parties d’enveloppe (portes, boîtiers, couvercles,…) une des conditions suivantes doit être remplie :
a)    le retrait, l’ouverture ou l’enlèvement doit nécessiter l’emploi d’une clé ou d’un outil
b)    toutes les parties actives qui peuvent être touchées inopinément après l’ouverture de la porte doivent être sectionnées avant que la porte puisse être ouverte.
 
Exemple : en verrouillant la ou les portes avec un sectionneur de telle sorte qu’elles puissent être ouvertes que si le sectionneur est ouvert et qu’il ne soit pas possible de fermer le sectionneur si la porte est ouverte, sauf déblocage du verrouillage ou à l’aide d’un outil.
 
Si pour des raisons de service, l’ensemble est équipé d’un dispositif permettant à des personnes autorisées d’accéder à des parties actives pendant que l’équipement est sous tension, le verrouillage doit être rétabli automatiquement lors de la refermeture de la ou des portes.
 
c)     l’ensemble doit comporter un obstacle intérieur ou un volet protégeant toutes les parties actives de telle sorte qu’elles ne puissent pas être touchées inopinément quand la porte est ouverte. Cet obstacle ou ce volet doit soit être fixé à demeure, soit se mettre de lui-même en place au moment où la porte est ouverte. Il ne doit pas être possible d’enlever cet obstacle ou ce volet sauf à l’aide d’une clé ou d’un outil.
 
Il peut être nécessaire de prévoir des étiquettes d’avertissement.
 
d)    lorsque des parties installées derrière une barrière ou à l’intérieur d’une enveloppe doivent être tenues à la main occasionnellement pour certaines opérations (telles que le remplacement d’une lampe ou d’un élément de remplacement d’un coupe–circuit à fusibles), l’enlèvement, l’ouverture ou le débrochage sans l’aide d’une clé ou d’un outil et sans mise hors tension préalable ne doit être possible que si les conditions suivantes sont remplies :
  • un obstacle doit être prévu derrière la barrière ou à l’intérieur de l’enveloppe afin d’empêcher les personnes de toucher inopinément des parties actives qui ne sont pas protégées par une autre mesure de protection. Il n’est cependant pas exigé que cet obstacle empêche un contact qui pourrait résulter d’une tentative de contournement intentionnel de l’obstacle par la main. L’obstacle ne doit pouvoir être enlevé qu’à l’aide d’une clé ou d’un outil;
  • les parties actives dont la tension répond aux conditions de la très basse tension de sécurité n’ont pas besoin d’être protégées.

ENSEMBLE EAP

Ensemble ouvert :
Ensemble consistant en un châssis qui supporte l’équipement électrique, les parties actives de l’équipement électrique étant accessibles.
 
Ensemble ouvert à protection frontale :
Ensemble comportant une face avant qui assure un degré de protection au moins égal à IP 2x depuis la face avant. Les parties actives peuvent être accessibles sur les autres faces.
 
Ensemble sous enveloppe :
Ensemble comportant une paroi sur toutes les faces, sauf éventuellement sur la surface de montage, de façon à assurer un degré de protection défini au moins égal à IP 2x.
 
Ensemble en armoire :
Ensemble sous enveloppe reposant sur le sol, pouvant comprendre plusieurs colonnes, éléments de colonnes ou compartiments.

EAP

Ensemble d’appareillage de Puissance
 
Système d'ensemble :
Gamme complète de composants électriques et mécaniques (Enveloppes, jeux de barres, unités fonctionnelles, etc ...) tels que définis par le constructeur d'origine et pouvant être assemblés selon les instructions du constructeur d'origine en vue de la fabrication de différents ENSEMBLES.

EVOLUTION

Toute intervention conduisant à la modification ou à l'ajout d'une partie (UF) du tableau : opération de modification de l'ensemble, par réglage, adjonction ou remplacement d'éléments.
 
Espace libre :
Espace vide dans une colonne
 
Espace équipé :
Partie d’une colonne incorporant seulement des jeux de barre
 
Espace partiellement équipé :
Partie d’une colonne ou d'une rangée complètement équipée à l’exception des unités fonctionnelles. Les unités fonctionnelles qui peuvent être installées sont définies en nombre de modules et en taille.
 
Espace complètement équipé :
Partie d’une colonne ou d'une rangée complètement équipée avec des unités fonctionnelles non affectées à un usage spécifique.
 
 

EXPLOITATION

Toute intervention conduisant à la mise en sécurité globale ou individuelle de l’installation. Ensemble de manœuvres nécessaires pour permette la maintenance mécanique ou électrique des circuits, ou des récepteurs de l'installation, ou des essais de fonctionnement hors charge.

INDICATION DE POSITION

Position raccordée :
Position d’une partie amovible ou débrochable quand celle-ci est entièrement raccordée pour la fonction à laquelle elle est normalement destinée.
 
Position d’essais :
Position d’une partie débrochable dans laquelle les circuits principaux correspondants sont ouverts en amont mais pas nécessairement sectionnés et dans laquelle les circuits auxiliaires sont raccordés, ce qui permet d’effectuer des essais de fonctionnement des dispositifs incorporés de la partie débrochable, cette partie demeurant mécaniquement reliée à l’ensemble EAP.
 
NOTE : l’ouverture peut être également effectuée par la manœuvre d’un dispositif approprié, sans aucun mouvement mécanique de la partie débrochable.
 
Position sectionnée :
Position d’une partie débrochable dans laquelle une distance de sectionnement est établie dans les circuits principaux et auxiliaires en amont, la partie débrochable demeurant mécaniquement reliée à l’ensemble EAP.
 
NOTE : la distance de sectionnement peut être également établie par la manœuvre d’un dispositif approprié, sans aucun mouvement mécanique de la partie débrochable.
 
Position extrait (retirée) :
Position d’une partie amovible ou débrochable quand celle-ci se trouve à l’extérieur de l’ensemble et en est séparée mécaniquement et électriquement.

INTERVENTION

Opérations de courtes durées et n’intéressant qu’une faible étendue de l’ouvrage BT ou TBT ; les interventions font l’objet d’une analyse sur place.

INTERVENTION SUR UNITE FONCTIONNELLE

Prescriptions relatives à l’accessibilité en vue de la maintenance :
 
Pour permettre la maintenance, prévue par un accord entre le constructeur et l’utilisateur, d’une unité fonctionnelle ou d’un groupe fonctionnel sectionné de l’ensemble, alors que des unités fonctionnelles ou groupes fonctionnels adjacents sont maintenus sous tension, il est nécessaire d’adopter certaines mesures. Le choix de ces mesures, qui fait l’objet d’un accord entre le constructeur et l’utilisateur, dépend de facteurs tels que les conditions de service, la fréquence d’entretien, la compétence du personnel autorisé, les règles locales d’installation,… De telles mesures comprennent le choix d’une forme appropriée de séparation et peuvent également être :
  • Une distance suffisante entre l’unité fonctionnelle ou le groupe fonctionnel considéré et les unités fonctionnelles ou les groupes fonctionnels adjacents. Il est recommandé que les parties susceptibles d’être retirées en vue de la maintenance aient, autant que possible, des moyens de fixation imperdables.
  • L’utilisation de barrières conçues et disposées pour protéger contre tout contact direct avec les équipements dans les unités fonctionnelles ou groupes fonctionnels adjacents
  • L’utilisation de compartiments pour chaque unité fonctionnelle ou groupe fonctionnel
  • L’insertion de moyens supplémentaires de protection fournis ou spécifiés par le constructeur.

INTERVERROUILLAGE

(Ou verrouillage)
Dispositif automatique, mécanique et/ou électrique interdisant la manoeuvre ou l’accès aux constituants d’une unité fonctionnelle tant que celle-ci n’est pas en position sectionnée.

IP

Degré de protection :
Le degré de protection fourni par un ensemble contre les contacts avec des parties actives, contre la pénétration de corps étrangers solides et liquides est indiqué par la désignation IP.
 
Pour des ensembles destinés à être utilisés à l’intérieur et pour lesquels aucune protection contre la pénétration d’eau n’est requise, les références IP suivantes sont recommandées : IP 00, IP 2X, IP 3X, IP 4X, IP 5X
 
Le degré de protection d’un ensemble sous enveloppe doit être au moins égal à IP 2X, après l’installation conformément aux instructions du constructeur.
 
Dans le cas des ensembles pour emploi à l’extérieur n’ayant pas de protection supplémentaire*, le second chiffre caractéristique doit être au moins égal à IPx3.
 
* pour l’installation à l’extérieur, la protection supplémentaire peut être un toit ou une protection analogue.
 
Sauf spécification contraire, le degré de protection indiqué par le constructeur s’applique à l’ensemble complet lorsqu’il est installé conformément aux instructions du constructeur, par exemple avec obturation de la surface de montage laissée ouverte pour le raccordement des câbles, si nécessaire.
 
Le constructeur doit aussi déclarer le ou les degrés de protection contre les contacts directs, contre la pénétration de corps étrangers solides et liquides dans les conditions nécessitant l’accessibilité des parties internes de l’ensemble en service à du personnel autorisé.
 
Si le degré de protection d’une partie de l’ensemble, par exemple de la face de service, diffère de celui de la partie principale, le constructeur doit indiquer séparément le degré de protection de cette partie.
Exemple : IP 00 – face de service IP 20
 
 

IPxxB

IP
NOTE : la lettre additionnelle figurant après les 2 chiffres précisant le degré de protection de l’ensemble par rapport à son environnement n’est précisée que dans le cas où elle renforce l’IP pour ce qui concerne la protection des personnes.

LIMITE IMPOSEE PAR LE CONSTRUCTEUR

Les extensions doivent prendre en compte les caractéristiques électriques et mécaniques du tableau correspondant aux spécifications du produit concerné.

LIMITE IMPOSEE PAR LE TABLEAUTIER

Les extensions doivent prendre en compte les caractéristiques électriques et mécaniques du tableau correspondant aux spécifications du produit concerné.

MAINTENANCE

Toute intervention conduisant à la remise en conformité de tout EAP ou partie (UF) de l’installation : opération  d'entretien, de réparation ou de contrôle visant au maintien des caractéristiques de l'ensemble.

MANŒUVRE

Passage d’un ou de plusieurs contacts mobiles d’une position à une position adjacente.
 
NOTE 1 : par exemple, pour un disjoncteur, ce pourra être une manœuvre de fermeture ou une manœuvre d’ouverture
 
NOTE 2 : si une distinction est nécessaire, on emploiera les mots manœuvre électrique (Par exemple : établissement ou coupure) et manœuvre mécanique (Par exemple : fermeture ou ouverture)
 
Cycle de manœuvres (D’un appareil mécanique de connexion) :
Suite de manœuvres d’une position à une autre avec retour à la première position en passant par toutes les autres positions, s’il en existe.
 
Séquence de manœuvres (d’un appareil mécanique de connexion) :
Suite de manœuvres spécifiées effectuées avec des intervalles de temps spécifiés.
 
Commande manuelle :
Commande d’une manœuvre effectuée par intervention humaine.
 
Commande automatique :
Commande d’une manœuvre effectuée sans intervention humaine lorsque se produisent des conditions prédéterminées.

MOBILITE

(Mobilité des UF) - Description des types de connexions électriques du UF :
 
Les types de connexions électriques des unités fonctionnelles dans les ensembles EAP ou parties d’ensembles EAP peuvent être désignés par un code de trois lettres :
  • La première lettre désigne le type de connexion électrique du circuit d’arrivée principal ;
  • La deuxième lettre désigne le type de connexion électrique du circuit de départ principal
  • La troisième lettre désigne le type de connexion électrique des circuits auxiliaires.
 
Les lettres suivantes doivent être utilisées :
  • « F » pour les connexions fixes : connexion qui est connectée ou déconnectée au moyen d’outil ;
  • « D » pour les connexions déconnectables : connexion qui est connectée ou déconnectée par manœuvre manuelle du moyen de connexion, sans utiliser un outil ;
  • « W » pour les connexions débrochables : connexion qui est connectée ou déconnectée en mettant l’unité fonctionnelle dans la position raccordée ou dans la position de sectionnement.

OBTURATION

Panneau :
Partie extérieure de l’enveloppe d’un ensemble
 
Porte :
Panneau pivotant ou glissant
 
Panneau amovible :
Panneau destiné à fermer une ouverture dans l’enveloppe extérieure et qui ne peut être enlevé pour effectuer certaines opérations d’exploitation et de maintenance.
 
Plaque de fermeture :
Partie d’un ensemble – généralement d’un coffret – utilisée pour fermer une ouverture dans l’enveloppe extérieure et conçue pour être fixée par vis ou moyens semblables.
 
NOTE 1 : Elle n’est pas normalement enlevée après la mise en service de l’équipement.
 
NOTE 2 : la plaque de fermeture peut être munie d’entrées de câble.
 
Cloison :
Partie de l'enveloppe d'un compartiment le séparant des autres compartiments.
 
Ecran :
Elément assurant la protection contre les contacts directs dans toute direction habituelle d’accès (minimum IP 2X) et contre les arcs provenant, le cas échéant, des appareils de connexion ou autres appareils analogues.
 
Cache-borne :
Partie renfermant des bornes et procurant un degré de protection défini contre l'accès aux parties actives par des personnes ou des objets.
 
Espace protégé clos :
Partie d'un ensemble destinée à enfermer des composants électriques et procurant une protection définie contre les influences externes et les contacts avec les parties actives.

PARTIE AMOVIBLE

Unité ou groupe fonctionnel :
Partie qui peut être entièrement enlevée de l’ensemble et remise en place, même quand le circuit auquel elle est connectée est sous tension.
 
Partie amovible et partie débrochable :
Construction :
Les parties amovibles et les parties débrochables doivent être conçues de telle sorte que leur équipement électrique puisse être sectionné du circuit principal, ou connecté à celui-ci en toute sécurité tandis que ce circuit est sous tension. Les parties amovibles et débrochables peuvent être équipées d’un verrouillage d’insertion. Les valeurs minimales des distances d’isolement et des lignes de fuite doivent être respectées dans les différentes positions aussi bien qu’au cours du passage d’une position à une autre.
 
NOTE 1 : cela peut nécessiter l’emploi d’outils appropriés
 
NOTE 2 : la partie amovible doit être munie d'un dispositif qui garantit à l'utilisateur qu'elle ne peut être retirée et insérée qu'après sectionnement de son circuit principal.
 
Les parties amovibles doivent avoir une position raccordée et une position retirée.
 
Les parties débrochables doivent avoir en outre une position de sectionnement et peuvent avoir une position d’essai ou une condition d’essai. Elles doivent être repérées de manière distincte dans ces positions. Ces positions doivent être clairement reconnaissables.
 
Verrouillage et cadenassage des parties débrochables :
Sauf spécification contraire, les parties débrochables doivent être munies d’un dispositif assurant que les appareils ne peuvent être retirés et/ou réinsérés que si leur circuit principal a été préalablement ouvert.
 
Afin d’empêcher toute manœuvre non autorisée, les parties débrochables peuvent être munies de cadenas et de serrures pour les immobiliser dans une ou plusieurs de leurs positions.
 
Degré de protection :
Le degré de protection indiqué pour les ensembles s’applique normalement à la position raccordée des parties amovibles et/ou débrochables. Le constructeur doit indiquer le degré de protection obtenu dans les autres positions et pendant le passage entre positions différentes.
 
Les ensembles ayant des parties débrochables peuvent être conçus de telle sorte que le degré de protection s’appliquant à la position raccordée, soit aussi maintenu dans les positions d’essai et de position de sectionnement et pendant le passage d’une position à une autre.
 
Si, après l’enlèvement d’une partie amovible et/ou débrochable, le degré antérieur de protection n’est pas maintenu, un accord doit être conclu au sujet des mesures à prendre pour assurer une protection appropriée. Les renseignements donnés dans le catalogue du constructeur peuvent tenir lieu d’un tel accord.
 
Mode de connexion des circuits auxiliaires - selon indice de mobilité définie :
Les circuits auxiliaires peuvent être conçus de telle sorte qu’ils puissent être ouverts avec ou sans l’usage d’outils.
 
Dans le cas de parties débrochables, la connexion des circuits auxiliaires doit, de préférence, être possible sans utiliser un outil.

PERSONNEL ELECTRICIEN 

Personnel qualifié UTE C 18510 :
 
Personne possédant les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à la bonne exécution des tâches qui lui sont confiées, mais qui ne peut pas posséder de connaissances en matière de sécurité électrique.

PERSONNEL HABILITE

C'est la reconnaissance, par son employeur, de la capacité d'une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées. L'habilitation n'est pas directement liée à la classification professionnelle. L'habilitation est matérialisée par un document établi par l'employeur et signé par l'employeur et par l'habilité.
 
La délivrance d'une habilitation par l'employeur ne dégage pas pour autant nécessairement la responsabilité de ce dernier.

PERSONNE QUALIFIEE

Personne ayant la formation et l'expérience appropriées pour lui permettre de percevoir les risques et d'eviter les dangers que peut présenter l'électricité.

PERSONNE AVERTIE

Personne suffisamment informée ou surveillée par des personnes qualifiées en électricité pour lui permettre de percevoir les risques et d'éviter les dangers que peut présenter l'électricité.

PERSONNE ORDINAIRE

Personne qui n'est ni une personne qualifiée ni une personne avertie.

PERSONNE AUTORISEE

Personne qualifiée ou avertie qui a reçu l'autorisation de réaliser des travaux définis.

PORTE

Panneau pivotant ou glissant

POSITION D’ESSAI

Position d’essai
Position d’une partie débrochable dans laquelle les circuits principaux correspondants sont ouverts en amont (mais pas nécessairement sectionnés), et dans laquelle les circuits auxiliaires sont raccordés, ce qui permet d’effectuer des essais de fonctionnement des dispositifs incorporés de la partie débrochable, restant mécaniquement reliée à l’ensemble EAP.
 
NOTE : l’ouverture peut être également effectuée par la manœuvre d’un dispositif approprié, sans aucun mouvement mécanique de la partie débrochable.

POSITION DE SECTIONNEMENT 

Position d’une partie débrochable dans laquelle une distance de sectionnement est établie dans les circuits principaux et auxiliaires en amont, la partie débrochable restant mécaniquement reliée à l’ensemble EAP.
 
NOTE : la distance de sectionnement peut être également établie par la manœuvre d’un dispositif approprié, sans aucun mouvement mécanique de la partie débrochable.
 
Distances d’isolement, lignes de fuite et distances de sectionnement
 
Distances d’isolement et lignes de fuite :
Les appareils faisant partie de l’ensemble doivent avoir des distances d’isolement et des lignes de fuite conformes à celles qui sont spécifiées dans les prescriptions le concernant et ces distances d’isolement et ces lignes de fuite doivent être maintenues dans les conditions normales d’emploi.
 
Quand on dispose les appareils à l’intérieur de l’ensemble, il faut respecter les lignes de fuite, les distances d’isolement ou les tensions de tenue aux chocs spécifiées pour ces appareils en tenant compte des conditions d’emploi correspondantes.
 
Pour les conducteurs actifs nus et les raccordements (Par exemple : jeux de barres, connexions entre appareils, cosses de câbles), les distances d’isolement et les lignes de fuite ou la tension de tenue aux chocs doivent au moins répondre aux mêmes règles que celles qui sont spécifiées pour les appareils auxquels ils sont directement associés.
 
En outre, des conditions anormales telles qu’un court-circuit ne doivent pas réduire d’une manière permanente les distances d’isolement ou la rigidité diélectrique entre les jeux de barres et/ou les connexions autres que les câbles en dessous des valeurs spécifiées pour les appareils auxquels elles sont directement associées.
 
Sectionnement des parties débrochables :
Dans le cas d’unités fonctionnelles montées sur des parties débrochables, le sectionnement prévu doit au moins répondre aux prescriptions de la spécification concernant les sectionneurs, le matériel étant à l’état neuf, en tenant compte des tolérances de fabrication et du jeu dû à l’usure.

POSITION SECTIONNEE

Distance de sectionnement d'une partie débrochable :
Distance d'isolement ente contacts ouverts satisfaisant aux exigences de sécutité spécifiées pour les sectionneurs.
(Voir aussi Position de sectionnement).

PUISSANCE

Circuit puissance ou circuit principal :
Toutes les pièces conductrices d’un ensemble comprises dans un circuit destiné à transporter l’énergie électrique.

RESERVE EQUIPEE EN PARTIE FIXE 

Espace partiellement équipé :
Partie d’une colonne complètement équipée à l’exception des unités fonctionnelles. Les unités fonctionnelles qui peuvent être installées sont définies en taille.

REGLAGE

Ajustement de paramètres électriques autorisé dans les limites du calibre de l’unité fonctionnelle concernée.

RESERVE EQUIPEE EN PARTIE FIXE ET MOBILE 

Espace complètement équipé :
Partie d’une colonne complètement équipée avec des unités fonctionnelles non affectées à un usage spécifique.

TABLEAU

Ensemble ouvert :
Ensemble consistant en un châssis qui supporte l’équipement électrique, les parties actives de l’équipement électrique étant accessibles.

Ensemble ouvert à protection frontale :
Ensemble comportant une face de service qui assure un degré de protection au moins égal à IP 2x depuis la face de service. Les parties actives peuvent être accessibles sur les autres faces.

Ensemble sous enveloppe :
Ensemble comportant une paroi sur toutes les faces, sauf éventuellement sur la surface de montage, de façon à assurer un degré de protection au moins égal à IP 2x.

Ensemble en armoire :
Ensemble sous enveloppe reposant en principe sur le sol, pouvant comprendre plusieurs colonnes, éléments de colonnes ou compartiments.
 

TABLEAUTIER

Metteur en œuvre, constructeur d'ensemble, qui assemble des composants conçus, manufacturés et testés par un constructeur d'origine.

TECHNOLOGIE

(De l’ensemble) :

Ensemble consistant en un châssis qui supporte l’équipement électrique, les parties actives de l’équipement électrique étant accessibles.

Ensemble ouvert à protection frontale :
Ensemble comportant une face avant qui assure un degré de protection au moins égal à IP 2X depuis la face avant. Les parties actives peuvent être accessibles sur les autres faces.

Ensemble sous enveloppe :
Ensemble comportant une paroi sur toutes les faces, sauf éventuellement sur la surface de montage, de façon à assurer un degré de protection au moins égal à IP 2X.

Ensemble en armoire :
Ensemble sous enveloppe reposant en principe sur le sol, pouvant comprendre plusieurs colonnes, éléments de colonnes ou compartiments.
 

TEMPS D’INTERVENTION 

Temps nécessaire à la remise en état initial de tout ou partie de l'Unité Fonctionnelle ou de l’ensemble après diagnostic de la défaillance, moyennant la disponibilité à proximité de l'ensemble des éléments nécessaires au remplacement.

UNITE FONCTIONNELLE 

Partie d’un ensemble comprenant tous les éléments mécaniques et électriques qui concourent à l’exécution d’une seule fonction.

NOTE : des constructeurs reliés à une unité fonctionnelle mais extérieurs à son compartiment ou espace protégé clos (Par exemple : câbles auxiliaires reliés à un compartiment commun) ne sont pas considérés comme faisant partie de l’unité fonctionnelle.

Unité d’arrivée :
Unité fonctionnelle à travers laquelle l’énergie électrique est normalement fournie à l’ensemble.

Unité de départ :
Unité fonctionnelle à travers laquelle l’énergie électrique est normalement fournie à un ou plusieurs circuits de externes.
 

UF

Partie d’un ensemble comprenant tous les éléments mécaniques et électriques qui concourent à l’exécution d’une seule fonction.

NOTE : des constructeurs reliés à une unité fonctionnelle mais extérieurs à son compartiment ou espace protégé clos (Par exemple : câbles auxiliaires reliés à un compartiment commun) ne sont pas considérés comme faisant partie de l’unité fonctionnelle.

Unité d’arrivée :
Unité fonctionnelle à travers laquelle l’énergie électrique est normalement fournie à l’ensemble.

Unité de départ :
Unité fonctionnelle à travers laquelle l’énergie électrique est normalement fournie à un ou plusieurs circuits de externes.

ZONE D’EXTENSION

Espaces disponibles

Espaces libres :
Espace vide dans une colonne.

Espace non équipé :
Partie d’une colonne incorporant seulement des jeux de barres.
 

B0

Personnel réalisant exclusivement des travaux d’ordre non-électriques et/ou manœuvres permises en Basse Tension.

B1

Exécutant électricien pouvant effectuer sur instruction, des manœuvres ou tout type de travaux électriques en Basse Tension.

B1V

Exécutant électricien pouvant effectuer sur instruction, des manœuvres ou tout type de travaux électriques en Basse Tension et au voisinage de pièces nues sous tension.

B2

Personnel pouvant superviser et effectuer tout type de travaux électriques en Basse Tension (chargé de travaux).

B2V

Personnel pouvant superviser et effectuer tout type de travaux électriques en Basse Tension et au voisinage de pièces nues sous tension (chargé de travaux).

BC

Personnel chargé de consignation.

BR

Le titulaire peut procéder à des interventions de dépannage, de raccordement, à des mesurages, essais, vérification sur des ouvrages BT (chargé d'intervention).